Duolingo lance une troisième langue fictive : le klingon

Apprendre à parler klingon
Source: upload.wikimedia.org

Vous songez à mettre en place une pièce de Shakespeare qu’à peine 30 personnes dans le monde peuvent comprendre ? Vous allez alors avoir besoin d’une équipe de comédiens parlant couramment le klingon, la langue fictive du peuple guerrier extraterrestre éponyme de l’univers de fiction de Star Trek. Et comme par hasard, il existe désormais des outils à votre disposition pour apprendre la langue !

Le dernier progrès technologique majeur à créer des émois dans le monde entier auprès de ceux qui s’identifient eux-mêmes comme des passionnés experts concerne l’association de leurs deux centres d’intérêt préférés : les applications et Star Trek. L’application « freemium » Duolingo peut sembler attrayante pour la plupart des gens grâce à ses 23 cours en langues vivantes, mais il aura fallu attendre l’ajout d’un cours en klingon pour faire battre le cœur des Trekkies.

Curieusement, le klingon n’est pas la première langue fictive à figurer dans l’application, ni même la seconde. Bien que les passionnés de Star Trek aient la réputation de faire preuve d’une dévotion presque excessive depuis plus de 3 décennies, que leur nombre continue de croître avec le recrutement quotidien de nouveaux amateurs de la costumade de Starfleet et que tout ce qui relève de l’espace, qu’il s’agisse de jeux de casino ou de jeux de société, attire les foules, la série a toujours jouit d’un culte modéré plus que d’une popularité internationale. Game of Thrones, au contraire, constitue un phénomène mondial de la télévision avec des millions de passionnés exactement au bon endroit au bon moment.

C’est pourquoi le haut valyrien, la langue autrefois parlée sur le continent d’Essos dans le monde du Trône de Fer, a été inclus dans la liste des langues fictives proposées par Duolingo avant le klingon. La troisième langue – et la plus utile des langues construites – est parlée par plus de 2 millions de personnes dans le monde. Il s’agit de l’espéranto, la « langue véhiculaire internationale » créée par LL Zamenhof en Pologne au 19e siècle.

Duolingo traverse la barrière galactique
Source: thenextweb.com

Conçu par des volontaires sur l’Incubateur

Le cours de klingon de Duolingo a été conçu par des volontaires sur le site de l’Incubateur de Duolingo et développé au cours des dernières années. Le codage a dû faire face aux spécificités du klingon, notamment plusieurs lettres d’un même mot devant être en majuscules pour en modifier la signification ou la présence d’apostrophes au sein d’un seul mot.

Ces variations ne se produisant pas dans les 23 langues vivantes qui constituent l’essentiel des cours de Duolingo, l’équipe a dû les créer de toutes pièces dans l’application.

Néanmoins, si certaines langues telles que le polynésien, les langues amérindiennes ou d’Afrique du Sud, qui comportent toutes des apostrophes ou autres signes de ponctuation pour indiquer des coups de glotte ou des clics, venaient à être ajoutées à l’application, l’expérience de conception du cours de klingon devrait s’avérer utile pour les développeurs de Duolingo.

Apprendre à parler Star Trek
Source: wwwimage-secure.cbsstatic.com

Étendre l’Empire klingon

Il était probablement inévitable que le klingon finisse un jour par se voir attribuer son propre cours sur Duolingo, compte tenu de son importance croissante parmi les passionnés de Star Trek. Bien que les Klingons fussent des antagonistes effrayants de la Fédération dans de nombreux épisodes de la série originale (TOS pour les Trekkies), leur langue n’est mentionnée que dans l’un d’entre eux : Tribulations. Dans le premier film de Star Trek sorti en 1979, la langue est parlée à l’écran par un personnage klingon pour la première fois, par l’acteur Mark Lenard, qui jouait également le rôle du père de Spock à la télévision et dans les films.

Au milieu des années 1980, au moment de la sortie du quatrième et cinquième film de Star Trek et de la série télévisée Star Trek : La Nouvelle Génération, les personnages klingons s’exprimaient dans leur langue librement et d’autres espèces la maîtrisaient également. Cela fut rendu possible grâce au travail acharné du linguiste Marc Okrand, créateur de la langue pour les films. Les Trekkies, toujours prêts à relever les défis difficiles et futiles, disposaient désormais d’un nouveau moyen de se distinguer de ceux qui ne comprenaient pas…

Certains ouvrages importants ont depuis été traduits en klingon, comme Hamlet de Shakespeare, l’Épopée de Gilgamesh, et Un chant de Noël de Dickens. Il s’agit encore une fois de beaucoup de travail pour un public cible vraiment restreint puisqu’il est estimé que le nombre de personnes parlant couramment le klingon se situe entre 20 et 30 personnes.

Cela dit, maintenant que Duolingo rend l’apprentissage de la langue guerrière sur votre smartphone possible, cela pourrait-il changer ?

Sources :