Le beurre : un retour à la gloire

Le beurre : un retour à la gloire
Source: Medical News Today

Le beurre. Délicieux, crémeux, facile à fabriquer et traditionnellement réputé être le garçon terrible du monde culinaire. Et le plus curieux, c’est que le beurre n’a pas toujours eu mauvaise réputation. Il fut un temps où le beurre était l’incontournable condiment hydratant des amateurs de pain dans le monde entier. Puis du jour au lendemain, le beurre a été relégué au rayon des facteurs contributifs des maladies cardiaques alors que la margarine a été adoptée comme l’alternative plus sûre et plus saine. Je garde de bons souvenirs d’enfance du beurre et je me souviens de l’aimer tellement qu’il aurait même fait un joli cadeau d’anniversaire.

Le beurre a une longue et riche histoire qui remonte à au moins 10 000 ans. Jadis, il portait un bien drôle de nom qui faisait référence au fromage de vache. Au cours de l’histoire, il a servi de produit à utilisation polyvalente. En effet, on s’en servait pour la peau, les cheveux, les yeux, la nourriture et la boisson. Il était si précieux que dans certaines cultures, les gens tenaient à être enterrés avec du beurre ! Toutefois, le beurre est éventuellement revenu à la case de départ. Il a connu un regain de popularité et la mauvaise réputation qui l’avait affligé depuis tant d’années a fini par s’estomper.

Avant de faire son retour, le beurre devait endurer une réputation telle que les professionnels de la santé le percevaient comme un véritable pari, un pari dont la mise est le cœur ! Maintenant qu’il est de retour dans les bonnes grâces du public, ses effets sont aussi inoffensifs que de parier dans une ou deux parties gratuites de machines à sous. Le beurre doit son retour à la gloire à de nombreuses raisons, dont une vérité toute simple : le beurre n’est pas malsain et cela a été prouvé.

Dans le cas où le beurre s’avère malsain, il est probable qu’il s’agit d’un problème exacerbé. À titre d’exemple, manger beaucoup de pain blanc grillé avec une tonne de beurre. Le beurre est bon pour la santé, mais il en est autrement du pain grillé qui est fait au moyen d’un processus raffiné, dont celui de la farine. Par ailleurs, c’est également une question de modération. Des régimes alimentaires tels que Banteng, Atkins, le jeûne intermittent et Paléo ont eux aussi joué un rôle prépondérant pour réfuter le mythe voulant que le beurre soit mauvais. Ces régimes prônent la consommation de beurre avec une gamme de certains aliments pour la perte de poids. Pour toutes ces raisons, j’aimerais rendre hommage au beurre et vous donner toutes les 5 raisons pour lesquelles vous ne devriez pas vous sentir coupable quand vous en mangez.

Les 5 raisons pour lesquelles il ne faut pas se sentir coupable quand on mange du beurre

Les 5 raisons pour lesquelles il ne faut pas se sentir coupable quand on mange du beurre
Source: Wikipedia
  1. Amélioration de la performance sexuelle

Le beurre n’est pas qu’un délice dont on peut se servir de plusieurs façons dans l’alimentation. Il est également excellent pour la santé et quelle meilleure manière d’illustrer cette réalité qu’à travers vos prouesses sexuelles viriles ! Le beurre contient des vitamines liposolubles et ces vitamines peuvent améliorer la performance sexuelle. Les principales vitamines telles que la vitamine A et D viennent du beurre et à en juger par ce que le Web me dit, elles peuvent renflouer la libido. En fait, les dernières décennies au cours desquelles on décriait le beurre tout en prônant la margarine, les libidos sexuelles ont subi un déclin. Le beurre a éventuellement fait place au Viagra, mais qui sait ? Peut-être que tout cela va changer.

  1. Excellent antioxydant

Je crois que l’ancienne mauvaise réputation du beurre a beaucoup à voir avec les industries capitalistes. Pourquoi permettre à la société de continuer à se servir d’un moyen relativement peu coûteux pour acquérir les principaux nutriments et renforcer le système immunitaire lorsqu’on pourrait plutôt commercialiser des vitamines et des comprimés coûteux ? Le beurre est un des principaux rehausseurs du système immunitaire. Il y parvient grâce à ses puissantes propriétés antioxydantes. Le principal élément nutritif qui s’en charge est le carotène. Le beurre regorge de carotène qui, une fois consommé, se transforme à au moins 60  % en composés anti-maladie. Les parties du corps qui bénéficient le plus de ce processus sont la bouche, les yeux, la peau, le système digestif et les voies urinaires.

  1. Meilleur fonctionnement cardiaque

Croyez-le ou non, mais le beurre est réellement bon pour le cœur. Il contient du cholestérol HDL communément connu sous le nom de beau ou bon cholestérol. Cette substance favorise la réduction et l’élimination du mauvais cholestérol, également connu sous le nom d’acides gras oméga-6. En d’autres termes, le beurre que l’on consomme de manière modérée et constante peut faire obstacle aux affections potentiellement mortelles comme les crises cardiaques et les AVC.

  1. Atténuation des effets de l’arthrite

Le beurre contient ce qu’on appelle le Facteur Wulzen, faisant référence à un composé anti-raidissement connu sous le nom de stigmastérol. Le stigmastérol est à son tour un stérol végétal. Pour faire simple, ils font tous partie de la consommation de beurre et leur rôle est de repousser la calcification des articulations.

  1. Renforcement des os

Conjointement avec l’avantage précédent, le renforcement de l’os résulte de l’action des principaux minéraux essentiels tels que le sélénium, le zinc, le cuivre et le magnésium. Ces minéraux contribuent tous à la santé des os et à la repousse osseuse. Si vous prenez de l’âge, c’est plus important que vous ne le pensez.

Un dernier mot

Si vous lisez toujours cet article, vous démontrez un véritable intérêt pour le beurre, et c’est une bonne chose. Je dois préciser que cet article n’a pas pour but de vous inciter à excessivement consommer du beurre. Je tenais simplement à en reconnaître les vertus pour la santé. Comme il en est le cas pour plusieurs aliments, l’idée est de faire preuve de retenue et de discipline. En outre, si vous avez des problèmes de santé ou vous avez besoin de perdre du poids, faites preuve de prudence dans votre consommation de beurre. Vous pourriez consulter votre omnipraticien, un médecin traitant ou un diététicien avant de ramener le beurre dans votre vie.

Sources :