Quelles sont les sept merveilles du monde moderne en 2019 ?

Petra
Source: Pixabay

L’idée d’un classement des plus beaux sites du monde ne date pas d’aujourd’hui. À l’origine, la liste des 7 merveilles du monde a été créée à l’époque de l’Antiquité. Seule l’une d’entre elles, la pyramide de Khéops, existe toujours en 2019. Vous pouvez toujours retrouver la période antique dans l’un des jeux Casino Mummys Gold ! Aujourd’hui, un nouveau classement a été établi sur l’idée de l’homme d’affaires Bernard Weber et après vote d’un jury et du public. Découvrez les sept nouvelles merveilles du monde.

Pétra en Jordanie

Pétra séduit par son atmosphère mystique et étonnante. Cette cité magnifique a été sculptée à même la roche au 2e siècle après Jésus-Christ. Il faudra pourtant attendre le 19e siècle pour que cette merveille archéologique soit découverte. Le site troglodyte est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1985. Pétra a été le lieu de tournage de plusieurs scènes du mythique film Indiana Jones et la dernière croisade.

La Grande Muraille de Chine

Chángchéng, littéralement « la grande muraille » en chinois, est l’un des monuments les plus célèbres au monde. Fascinante par son ampleur et par son histoire, la Grande Muraille de Chine est le rempart le plus long au monde et traverse tout le pays. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987 et attire chaque année des millions de visiteurs.

Ce monument a été édifié il y a plus de 2000 ans. À l’origine pour repousser les Huns, il est l’objet de plusieurs légendes et fantasmes populaires. La longueur de la Grande Muraille est de 21196,18 kilomètres. Son point le plus haut culmine à 14 mètres, mais en moyenne, la hauteur est d’environ 7 mètres.

La statue du Christ rédempteur à Rio de Janeiro, au Brésil

O Cristo Redentor, en portugais, est une statue représentant le Christ et surplombant la ville de Rio de Janeiro, au Brésil. Elle se situe sur le mont du Corcovado. Ce monument a été érigé en 1931 pour célébrer les 100 ans de l’indépendance du Brésil. C’est la France qui a offert la statue. Une polémique est née quant à la paternité du Christ rédempteur. Certains disent que son concepteur est Heitor Da Silva Costa, d’autres prétendent qu’il s’agit du français Paul Landowski. Quoi qu’il en soit, ce projet a vu intervenir de nombreuses personnes pour être mené à bien.

Ce monument est colossal : il mesure 38 mètres de haut et pèse 1145 tonnes. Chaque année, des centaines de milliers de visiteurs venus du monde entier se pressent pour admirer le Christ de Rio.

Le Colisée à Rome

Le Colisée est un monument que l’on ne présente plus. Véritable symbole de l’Empire romain et de sa puissance, cette arène gigantesque abritait des combats de gladiateurs et des jeux du cirque. Elle pouvait accueillir 87 000 spectateurs. Petite anecdote : Jules César ne s’y est jamais rendu. La construction du Colisée s’est achevée en 80 après Jésus-Christ, alors que l’empereur le plus célèbre au monde a été tué en 44 avant Jésus-Christ. Aujourd’hui à l’état de ruine, il reste toutefois le monument le plus visité de Rome et l’un des plus fréquentés de la planète, avec un total de 7,4 millions de visiteurs en 2018.

Colosseum
Source: Pixabay

Machu Picchu au Pérou

Culminant à près de 2430 mètres, Machu Picchu est une ancienne cité inca. Ces vestiges datent du 15e siècle mais n’ont été découverts qu’en 1911. Les fortifications ont été érigées dans un but défensif. Mais après la guerre civile qui fit rage contre les conquistadores espagnols, les natifs incas quittèrent petit à petit la cité et celle-ci finit par tomber aux mains de l’ennemi. Cependant, les Espagnols ne la firent pas prospérer et la forteresse fut peu à peu abandonnée. C’est un archéologue américain, Hiram Bingham, qui entreprit l’ascension de la montagne péruvienne et découvrit ce trésor de la civilisation inca. De nos jours, le site compte environ 800 000 visites par an.

Chichén Itzá dans la péninsule du Yucatán, au Mexique

Chichén Itzá est un témoignage de la civilisation maya. Cette ville fortifiée précolombienne est située près de la ville de Mérida, dans le Yucatán au Mexique. Les vestiges ont été restaurés et l’ensemble se présente donc en bon état : on peut admirer des temples, des constructions ainsi que deux cénotes, ces puits naturels sacrés recueillant l’eau de pluie. Le site archéologique est très vieux : on estime qu’il date de l’année 325 après Jésus-Christ. La particularité de Chichén Itzá est qu’elle a été construite suivant des positions astronomiques. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1988, la ville maya est un des lieux les plus visités au monde.

Le Taj Mahal à Agra, en Inde

Bien que le Taj Mahal ressemble à un véritable palais des 1001 nuits, sa vocation était tout autre. Ce monument est un mausolée construit pour la femme de l’empereur Shâh Jahân. Son édification a débuté en 1631, à la mort de l’épouse. Taj Mahal signifie « Palais de la Couronne » en indien. 20 000 artisans ont travaillé sur cet édifice somptueux. Une légende raconte que l’empereur leur fit couper les mains et arracher les yeux pour ne pas que le palais soit copié ailleurs, mais aucune source scientifique ou historique ne valide ces histoires.

Taj Mahal
Source: Pixabay